Ottawa Centre Green Party candidate Angela Keller-Herzog calls for actions on reconciliation, climate change and biodiversity

Ottawa Centre Green Party candidate Angela Keller-Herzog calls for actions on reconciliation, climate change and biodiversity
Posted on June 29, 2021 | Angela Keller-Herzog | Written on June 29, 2021
Comments
Letter type:
Announcement

For Immediate Release

 

Ottawa Centre Green Party candidate Angela Keller-Herzog calls for actions on reconciliation, climate change and biodiversity

Ottawa, June 29, 2021—Federal Green candidate Angela Keller-Herzog officially launched her candidacy for the federal riding of Ottawa Centre today, calling for actions towards reconciliation and environmental stewardship.   

Keller-Herzog issued a dire warning about the twin crises of climate change and biodiversity.

“We have little time to transform our economy and move away from oil and gas, or to address the staggering loss of biodiversity,” she warned. “The Liberal greenwash must be called out.”  She expressed her disappointment in the Liberal Government’s lack of effective action.  Canada has the worst record of any G7 country, and since 2015 when the Liberals came into power, Canada’s greenhouse gas emissions have continued to rise, as have fossil fuel industry subsidies. 

“We need a new approach to the stewardship of our air, land and water as well as the many species with whom we share the planet.” She indicated that we had much to learn from Indigenous peoples, and that environmental stewardship and Reconciliation were linked.

Turning to the subject of Reconciliation, Keller-Herzog acknowledged the inspiration of Leeds-Grenville-Thousand Islands and Rideau Lakes Green Party of Canada candidate, Lorraine Rekmans, herself a member of the Serpent River First Nation, who stood with her.

Rekmans spoke to the need for Canadians to reach out and offer solidarity to First Nations in these dark times. “It is well past the time for original nations to take their place. We must speak truth and take action if our community, especially our children, are to embrace reconciliation.”

Keller-Herzog indicated that there was much to be done right here in Ottawa Centre on both these issues. She called on the Government to act quickly to rename the Sir John A. Macdonald Parkway, which is located on unceded Algonquin territory. “We must not only grieve alongside First Nations after the terrible and ongoing discovery of the graves of children, we must act,” said Keller-Herzog, noting Macdonald’s role as one of the original architects of the residential schools policy.

“Environmental work also begins at home,” she continued. “We must protect our precious green spaces and our water from ill-conceived development. That means listening to local citizens here in Ottawa Centre who steadfastly oppose plans by the National Capital Commission to eliminate trees and green space in Mechanicsville to build embassies. It means providing habitat to close to 100 migratory birds and the local great horned owls and peregrines that live in this space. It means protecting the Ottawa River from nuclear waste.” 

Keller-Herzog is fully engaged with her community and keen to meet as many people as possible in the weeks ahead.

Biography:  Angela Keller-Herzog came to Canada as a youth, is a long-time resident of Ottawa Centre, and with her Japanese-Canadian husband has raised two children here. She is a community activist, economist and businesswoman, with experience in international development.  She is the founding Executive Director of Community Associations for Environmental Sustainability (CAFES), a network of 43 community associations with over 200 members that supports environmental action in Ottawa. She is co-founder of Ottawa Centre Refugee Action (OCRA). She has served as a director on the boards of the Glebe Community Association, the Ottawa Renewable Energy Co-operative and Co-Energy Ontario Co-op. 

-30-

We apologize for sound problems on the Zoom event this morning. To ask questions of the candidate, media are invited call her directly today:  Angela Keller-Herzog, 613-769-3794.

Media contact:

Eva Schacherl

evaschacherl@gmail.com



Campaign/campagne d' Angela Keller-Herzog

Ottawa Centre Greens | Parti vert d'Ottawa-centre

voteangela.ca

www.facebook.com/angelaottawacentre

https://twitter.com/akellerherzog



----------------------------------------------------------------

Nous nous excusons pour les problèmes de son durant l'événement Zoom ce matin. Pour poser des questions à la candidate, les médias sont invités à l'appeler directement aujourd'hui :  Angela Keller-Herzog, 613-769-3794

Pour diffusion immédiate

La candidate du Parti vert dans Ottawa-Centre, Angela Keller-Herzog, appelle à l’action en matière de réconciliation, de changements climatiques

et de biodiversité

 

Ottawa, 29 juin 2021 – La candidate du Parti vert fédéral Angela Keller-Herzog a officiellement lancé aujourd’hui sa candidature dans la circonscription fédérale d’Ottawa-Centre. Elle a souligné la nécessité d’agir pour mener à bien la réconciliation et pour améliorer la gérance environnementale.

 

Mme Keller-Herzog a formulé un avertissement sévère face aux crises jumelles des changements climatiques et de la biodiversité.

 

« Il nous reste bien peu de temps pour transformer notre économie, pour délaisser le pétrole et le gaz, ou pour ralentir la disparition vertigineuse de la biodiversité, a déploré Mme Keller-Herzog. Nous devons sommer les Libéraux d’arrêter l’écoblanchiment ». Elle a exprimé sa déception face à l’inefficacité des mesures adoptées par le gouvernement libéral. Le Canada a la pire feuille de route de tous les pays du G7 et depuis 2015, année où les Libéraux ont pris le pouvoir, ses émissions de gaz à effet de serre n’ont cessé d’augmenter, tout comme les subventions au secteur des carburants fossiles. 

 

« Nous devons adopter une nouvelle approche dans la gérance de l’air, des terres et de l’eau, et envers les multiples espèces avec lesquelles nous partageons notre planète », a insisté  Mme Keller-Herzog. Rappelant que nous avons beaucoup à apprendre des peuples autochtones, elle a évoqué l’étroite relation qui existe entre la gérance de l’environnement et la réconciliation.

 

Mme Keller-Herzog a abordé le sujet de la réconciliation en remerciant la candidate du Parti vert fédéral de la circonscription de Leeds-Grenville-Thousand Islands et Rideau Lakes, Lorraine Rekmans, pour son rôle inspirant. Mme Rekmans, qui participait au lancement, est membre de la Première Nation de Serpent River.

 

Mme Rekmans a souligné qu’en cette période de deuil, les Canadiennes et les Canadiens se doivent de manifester leur solidarité envers les Premières Nations. « Il est grand temps que les nations originelles prennent la place qui leur revient. Nous devons dire la vérité et agir si nous voulons que notre communauté, et surtout nos enfants, accueillent favorablement l’idée de la réconciliation », a-t-elle déclaré.

 

Affirmant qu’il y a fort à faire dans ces deux dossiers, ici même dans Ottawa-Centre, Mme Keller-Herzog a exhorté le gouvernement à amorcer sans délai le processus qui permettra de renommer la promenade Sir-John-A.-Macdonald, située sur un territoire algonquin non-cédé. Elle a rappelé que Macdonald était au nombre des architectes de la politique des pensionnats autochtones, avant de déclarer « il ne suffit pas de partager la douleur qu’ont ravivée chez les Premières Nations la terrible découverte des sites de sépulture de leurs enfants. D’autres sites seront découverts. Il faut agir. » 

 

« La protection de l’environnement, c’est aussi ici que cela doit commencer, a-t-elle poursuivi. Nous devons protéger nos précieux espaces verts et nos cours d’eau, menacés par des projets de développement mal conçus. Il faut par exemple écouter les citoyennes et citoyens d’Ottawa-Centre qui s’opposent catégoriquement au projet de la Commission de la capitale nationale visant à construire des ambassades dans le quartier Mechanicsville  puisqu’il entraînerait inévitablement la disparition d’arbres et d’espaces verts. Il importe aussi de protéger près de 100 oiseaux migrateurs ainsi que les grands-ducs d’Amérique et les faucons pèlerins qui vivent dans cet espace vert. Et nous devons préserver la rivière des Outaouais de la contamination par les déchets nucléaires. »

 

Mme Keller-Herzog s’implique pleinement dans sa communauté et elle se propose de rencontrer le plus de gens possible dans les semaines à venir. 

 

Biographie : Arrivée au Canada dans sa jeunesse, Angela Keller-Herzog réside dans Ottawa-Centre depuis des années. Elle y vit avec son mari, un Canadien d’origine japonaise, et leurs deux enfants. Activiste communautaire, économiste, femme d’affaires, elle possède également de l’expérience en développement international.  Elle a fondé le réseau Community Associations for Environmental Sustainability (CAFES), dont elle est directrice exécutive. Ce regroupement de 43 associations communautaires réunissant plus de 200 membres travaille en appui à l’action environnementale à Ottawa. Elle est co-fondatrice du groupe Ottawa Centre Refugee Action (OCRA), a siégé à titre de directrice aux conseils de l’Association communautaire du Glebe, d’OREC (Coopérative d’énergie renouvelable d’Ottawa) et de la coopérative CoÉnergie. 

-30-

 

Pour de  plus amples renseignements : 

 

Eva Schacherl, agente de relations avec les médias

evaschacherl@gmail.com

Campagne d'Angela Keller-Herzog 

Parti vert d'Ottawa-Centre

voteangela.ca

www.facebook.com/angelaottawacentre 

https://twitter.com/akellerherzog

About The Author

AngelaKeller-Herzog's picture

Angela Keller-Herzog is a periodic contributor to Unpublished Ottawa on economic, social and environmental issues of local interest. She is currently the candidate for the Green Party for Ottawa Centre in the 2021 ... More